LafargeHolcim Foundation News and Multimedia on Sustainable Construction

Back

ARTICLE

Prix décernés à des projets de construction durables

La Holcim Foundation for Sustainable Construction s'est mise en quête des meilleurs projets de construction durable en Europe, et dans le cadre d'une cérémonie organisée à Genève, elle a récompensé les lauréats par des primes d’environ un quart de million de Francs suisses. Le Conseiller Fédéral Joseph Deiss a affirmé dans son allocution que la “durabilité” était indispensable dans tous les domaines de la vie commune, qu'elle se base en Suisse sur une solide tradition et qu'elle est parfaitement compatible avec une action économiquement rentable et un comportement écologique.

Créée à l'automne 2003 et soutenue par le groupe de matériaux de construction Holcim Ltd, la Holcim Foundation for Sustainable Construction a lancé à l'automne dernier un concours mondial sur le thème de la construction durable. Cette fondation souhaite susciter ainsi parmi les architectes, les urbanistes, les ingénieurs et les maîtres d'oeuvre une discussion sur la construction durable et récompenser des projets de construction qui ont un caractère exemplaire.

Contribution au développement durable

Les prix décernés pour la région Europe ont été remis dans le Bâtiment des Forces Motrices de Genève dans le cadre d'une cérémonie solennelle. Plus de 300 hommes politiques, diplomates, architectes et représentants de l'économie de 20 pays européens ont été présents lors de la remise des prix à Genève

Le Conseiller Fédéral Joseph Deiss a qualifié les Holcim Awards d'initiative privée qui permettait de rendre mieux perceptible sur un plan plus large le concept de la durabilité : „Des activités telles que ce concours de projets constituent le signe qu'une industrie peut réussir à définir des critères et leur conférer une durabilité au-delà de ses propres frontières“, a expliqué Deiss.

Dans son allocution de bienvenue, Markus Akermann, le Président du Directoire de la Fondation et CEO de Holcim Ltd, a souligné que le progrès et le développement durable étaient étroitement liés au nom de la Holcim : “Avec notre Fondation, nous apportons une contribution à la promotion d'une meilleure compréhension du thème de la construction durable”.

L'Or pour un projet de construction et de rénovation

Le premier prix doté d'une prime de 100'000 dollars US a été conféré au Professeur Luigi Centola de Rome pour un projet de recultivation au sein d'une vallée secondaire près d'Amalfi, en Italie. Il s'agit en l'occurrence d'une stratégie de restauration et de rénovation à grande échelle qui – selon les propos du Professeur Mohsen Mostafavi (Etats-Unis), Président du jury, “combine admirablement l'architecture historique et moderne“. Ce projet pouvait donner d'importantes impulsions à cette région affaiblie sur le plan économique, a affirmé le doyen du College of Architecture, Art & Planning à la Cornell University (Etats-Unis). Le travail récompensé n'est pas celui d'une personne isolée, mais a été développé par plusieurs équipes regroupant l'industrie, des écoles supérieures et des organismes publics. Cette collaboration est typique de projets entrepris dans le domaine de la construction durable, car la durabilité aborde toujours des aspects multiples.

L'Argent pour une gare

Le deuxième prix d'une valeur de 50'000 dollars US a été décerné à Christoph Ingenhoven, de Dusseldorf. Cet architecte allemand avait soumis un projet pour une nouvelle gare pour l'ICE à Stuttgart, un projet qui a séduit par son architecture, l'aménagement paysager, l'art de l'ingénieur et beaucoup d'autres secteurs du bâtiment. La gare a été aménagée en souterrain ; de ce fait, des terrains sont mis à disposition pour être utilisés en vue de créer un nouveau centre urbain. Un système écologique judicieusement conçu fait pénétrer la lumière du jour dans la gare, qui peut être construite par ailleurs avec très peu de matériaux. “Ce projet établit d'une manière esthétique un dialogue entre l'environnement naturel et celui conçu par l'homme“, a souligné Mohsen Mostafavi, Président du jury.

Le Bronze pour une place de marché

Le troisième prix d'un montant de 25'000 dollars US a été accordé à Jürgen Mayer H., architecte de Berlin, et à Carlos Merino, ingénieur de Madrid. Ils avaient soumis le projet “Metropol Parasol“, un séduisant réaménagement architectural d'une place de marché située au centre de Séville, mais qui n'était guère utilisée jusqu'à présent. “Cet ouvrage constitue un véritable monument qui met en évidence la signification de la place de marché en ville et qui apporte une réponse extrêmement satisfaisante sur le plan esthétique à la perte fréquemment critiquée des espaces publics“, a estimé le jury. Les immenses parapluies sous forme de champignons qui donnent de l'ombre à cette place tiennent compte d'une manière durable des conditions climatiques qui règnent dans le Sud de l'Espagne. La place devient ainsi un centre attrayant qui permet d'exercer toutes les formes d'activités sociales et qui pourrait se transformer en pôle d'attraction touristique avec un rayonnement mondial.

Trois prix d’encouragement et trois prix de reconnaissance

On a également attribué à Genève, en plus des trois Holcim Awards, trois prix de reconnaissance et trois prix d’encouragement. Les prix de reconnaissance décernés sont réservés à des projets qui peuvent ouvrir des perspectives nouvelles à la construction durable. Les prix d’encouragement honorent les prestations de jeunes professionnels dont les projets impressionnent par des idées fascinantes et qui donnent à réfléchir. “Mais avant toute chose, il nous permet d'intégrer davantage la jeune génération dans notre concours – ce qui est particulièrement important, car la durabilité a toujours un lien avec l'avenir“, explique Hans-Rudolf Schalcher, Professeur à l'ETH et membre du Directoire de la Holcim Foundation, qui a remis ces prix d’encouragement. L'un de ces prix a été obtenu par un jeune designer suisse de Zurich. D'autres distinctions ont été remises à des professionnels d'Italie et d'Espagne ; une autre a été décernée à un projet qui est en cours au Portugal.

Un jury indépendant et de haut niveau

Les projets soumis au concours ont été évalués par un jury indépendant composé d'architectes, d'ingénieurs et de professeurs d'écoles supérieures de premier plan. Le jury de 12 personnes s'est appuyé sur cinq critères pour évaluer la construction durable, critères qu'a adoptés la Holcim Foundation for Sustainable Construction. Ces bases d'évaluation ont été définies en étroite collaboration avec des universités réputées – telles que l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich (Suisse) ou le Massachusetts Institute of Technology (Etats-Unis). Ces critères englobent à la fois la qualité écologique et esthétique, les exigences éthiques et la rentabilité.

Environ un quart des soumissions mondiales provenaient d'Europe

Ce concours a suscité un vif intérêt en Europe, avec près de 400 soumissions provenant de plus de 20 pays. Sur le plan mondial, il a fallu évaluer plus de 1'500 projets soumis par 118 pays. La diversité des projets soumis était énorme : elle allait des matériaux et des éléments de construction novateurs jusqu'à des concepts durables pour des grands immeubles et des plans de développement urbain.

La Holcim Foundation for Sustainable Construction honore cette année les lauréats régionaux dans les cinq régions qui ont été définies : Europe, Amérique du Nord, Amérique Latine, Afrique Moyen Orient et Asie Océanie. Les trois meilleurs projets de chaque région participent automatiquement au concours organisé en vue des Awards mondiales qui seront conférées en avril 2006 à Bangkok.

Lauréats du concours des Holcim Awards 2005 – Europe

1er prix (Holcim Awards Or)
Projet : Energie hydro-électrique - Stratégie de rénovation pour la vallée de Mulini près d'Amalfi (Italie)
Lauréat : Luigi Centola, Professeur de Design à l'Université La Sapienza, Rome and Mariagiovanna Riitano, Full Professor of Economic-Political Geography, University of Salerno, Fisciano, Italy

2ème prix (Holcim Awards Argent)
Projet : Nouvelle gare centrale pour Stuttgart (Allemagne).
Lauréat : Christoph Ingenhoven, architecte de Dusseldorf.

3ème prix (Holcim Awards Bronze)
Projet : “Metropol Parasol“ à Séville (Espagne).
Lauréat : Jürgen Mayer H., architecte de Berlin, et Carlos Merino, ingénieur de Madrid.

Prix de reconnaissance

Bulevar Ecológico en la Nueva Ampliación Urbana, Madrid, Espagne: Belinda Tato Serrano, Jose Luis Vallejo Mateo et Diego Garcia-Setien Terol, architectes de Madrid
Alternative Economy City in the Ex-Slaughterhouse, Rome, Italie : Luciano Cupelloni, architecte et Professeur à l'Université La Sapienza, Rome
La Misteriosa Historia del Jardín que produce Agua, Cehegín, Espagne: Monica Garcia Fernandez et Javier Rubio Montero, architectes de Madrid

Prix d’encouragement

Instituto Europeo de Investigaciones Artísticas, Lisbonne, Portugal : Ignacio Peydro et Isabel Collado de Alarcon, architectes de Madrid.
Environmental Education Center in the Woods, Venise, Italie : Vincenzo De Luce, et Marina Orlando, architectes de Naples
Center of Sustainable Development, Zurich, Suisse : Designer Michael Gehret, de Zurich

Last Updated: September 16, 2005